Stages et Expeditions, Club Aventure et Mandala Trekking joint expedition

 

 

Camp de Base Avancé, vendredi 25 mai 01 Cinq summiters pour «2001, Odyssée de l'Everest»! Après des semaines de patience pour les conditions climatiques appropriées, le sommet de l'Everest a été atteint le 22 mai & 23, 01 par les étapes expédition commune et expéditions / Club Aventure, organisé par Mandala Trekking.
Bernard Muller, chef de l'expédition, avec Guy Chardini et Collet Anna, atteint le sommet dans des conditions météorologiques parfaites avant-hier, avec 4 sherpas d'altitude.

Hier, Jean-Marc Porte et Yves Anciaux a commencé à partir du camp III à 8200 m où ils avaient passé la nuit et ils ont atteint le sommet avec 3 sherpas d'autres. Yves et Jean-Marc a passé une deuxième plutôt «confortable» la nuit (saucisses et purée par -30 ° C!) À 8200 m, avant de descendre.
En descendant s'est bien déroulé pour les deux équipes. Il est en fait l'exercice le plus périlleux de ces expéditions surtout avec la fatigue accumulée et le stress. Il est trop tôt pour exprimer nos sentiments et des sensations du sommet. Cet environnement de l'oxygène rare, où les êtres humains survivent rarement est d'une beauté, la force titanesque et l'espace, une expérience qui récompense mois de souffrances, de sacrifices, les risques et les espoirs. Avec des conditions météorologiques super, nous avons tous réussi à passer quelques moments sur le dessus. Du sommet, le géant «voisins» du Makalu, le Lhotse, Cho Oyu regarde comme des cathédrales sous le ciel.
Tous les summiters ont été surpris par la difficulté de l'arête Est soumission, bien exposés. Étapes délicates, surtout juste en dessous du sommet, l'assurance périlleuses lors de la descente, descente en rappel effrayant sur 6 mm cordes utilisées. Au moment de l'envoi de ce courrier, le russe et les équipes américaines luttent toujours sur leur chemin vers le bas puisque le temps se détériore rapidement.

Nous avons été chanceux en raison sans aucun doute à la qualité de notre équipe - les Occidentaux et les Sherpas - très motivés mais aussi très prudent sur les conditions d'escalade, très respectueux de la montagne. Dire que Bernard Muller est heureux n'est pas un euphémisme. Malgré la fatigue, l'altitude et les conditions difficiles de ce printemps, cette expédition Everest 2001, Odyssée se termine comme un succès du groupe sur le Toit du Monde.
21:00. Tous les membres sont épuisés, mais heureux: pas de contretemps, aucun incident. une sorte de soulagement après des semaines d'attentes et de ces derniers jours sur le bord. Après l'immense effort physique pour sommet et redescendre, après 5 jours passés au-dessus de 7000 m, nous nous dirigeons lentement se faire une idée réelle, au-delà des mots, du privilège que nous avons eu à réellement marcher sur le sommet de physique du monde. 8500 m dans l'estomac. Dans le coeur ....

Jean Marc Porte,
french journalist, transmitted from advanced Base Camp

 

GURLA MANDATA 7760m FIRST BELGIAN GROUP

 

 

Remplissez la réussite de la transmission de la section du Brabant en Gurla Mandata qui revient avec un beau groupe belge de première. La montée de l'East Great haut culminant avec 7760m d'altitude. De la frontière népalaise, 800 km de piste à une altitude moyenne de 4500 m conduit à la fin fond de la plaque tibétaine, au bord du lac Manasarovar du dans lequel reflète les murs de 3000m Gurla. Le sentiment d'isolement est très forte, l'aide n'est pas possible dans ce coin de planète et la montagne est gigantesque pour la petite équipe composée de quatre d'escalade du Club Alpin Belge et une équipe népalaise composée de deux sherpas, un cuisinier, un cuisinier l'assistance.
Une semaine est nécessaire pour transmettre 640 kg de matériel et d'installer un camp de base avec 5600m, un camp I avec 6300m et un camp avec 6900m II. 500m de cordes fixes est placé pour sécuriser la progression à travers les séracs et les crevasses. En raison de conditions météo (vents très violents), une seule tentative est possible vers le haut. Juin 17 à 6h du matin, après deux nuits passées au camp II, ils sont trois pour arriver à 17h au sommet! A quelques minutes seulement de goûter la victoire car il est tard et la descente est rendue délicate par un "blanchissement" qui couvre toute la partie du sommet. Camp II se trouve que vers minuit et demi ce qui impose une troisième nuit sur ​​près de 7000m. Le jour suivant, tous les camps sont déséquipés et tous se trouvent au camp de base pour célébrer la victoire et pour accueillir les "yackmen» qui assemblent la vallée de transmettre le matériel avec le pied sur le lac

CAB :
Guy Carbonnelle, Edouard Deramee, Lambert Martin, Yves Raymaekers
MANDALA TREKKING : Passang Sherpa, Palden Tamang, Chandra Magar, Dal Magar

Organisation :
CAB brabant & Mandala Trekking ( Bhim Tamang)
www.trekmag.com